les soins de Médecine Traditionnelle Chinoise : pour quelles pathologies ?

Les soins de Médecine Traditionnelle Chinoise contribuent à soulager toutes les pathologies, en accompagnement de la Médecine Conventionnelle, elle ne vient pas la remplacer mais la compléter.

La Médecine Traditionnelle Chinoise peut intervenir de façon préventive, c'est à dire améliorer l'état général de l'individu et stimuler ses ressources constitutionnelles : le but étant d'éviter le plus possible l'apparation de pathologie.

 

Mais elle intervient aussi de façon thérapeutique, en complément aux traitements allopathiques, ou même en complément d'autres Médecines alternatives (ostéopathie, chiropraxie, naturopathie, aromathérapie, homéopathie, .. etc).

Elle soulage les troubles digestifs, les migraines, les allergies,les rhinites chroniques, les mycoses, les vertiges, les lombalgies, les épicondylites, les tendinites, les cervicalgies, l'arthrose, douleurs, insomnie, troubles menstruels, constipation, diarrhées, syndrome du colon irritable ..

Elle renforce l'Etat géneral, soulage les effets secondaires de traitements lourds (chimiothérapie, radiothérapie, ..etc), améliore le confort de vie de patients atteints de pathologies incurables, chroniques, elle peut également aider à stopper l'évolution de pathologies graves (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, sclérose en plaque, maladie de Parkinson ...etc)

 

Les soins de Médecine Traditonnelle Chinoise peuvent aussi contribuer à stimuler la fertilité, optimiser les chances de réussites pour les FIV, les inséminations et les transferts d'embryon, accompagner la grossesse (soulager les nausées, les troubles digestifs, les douleurs de dos en lien avec la grossesse), retourner bébé qui se présente en siège.

 

Les soins peuvent être pratiqués à tout âge de la vie.

 

Aucune prise en charge ne se fait de façon isolée, la démarche vient toujours en complément à la Médecine Conventionnelle, et le praticien se réserve le droit de refuser un patient si il le juge nécessaire.

Aucun traitement en cours ne doit être interrompu seul sans un avis médical, par le médecin généraliste ou spécialiste référent, même si les symptômes semblent soulagés.

 

.

 

Liste des 43 maladies reconnues par l'OMS pouvant être traitées par l'Acupuncture

A titre indicatif, voici la liste des 43 maladies reconnues par l'OMS comme pouvant être traitées par l'acupuncture (liste établie en juin 1979) :

- Maladies des voies respiratoires supérieures : sinusite aiguë et chronique, rhinite aiguë et chronique, grippe, amygdalite aiguë et chronique

- Maladies du système respiratoire : trachéite aiguë et chronique, asthme bronchique

- Maladies oculaires : conjonctivite aiguë, choriorétinopathie séreuse centrale (maladie de la rétine entraînant une baisse de la vision d’un œil), myopie, cataracte

- Maladies buccales : odontalgie (douleur des dents), douleurs après extraction dentaire, gingivite, laryngite aiguë et chronique

- Maladies du système digestif : achalasie (absence d’ouverture) de l'œsophage et du cardia, hoquet, ptose gastrique (descente de l’estomac), gastrite aiguë et chronique, hyperacidité gastrique, ulcère duodénal aigu et chronique, colite aiguë et chronique, dysenterie bacillaire aiguë et chronique, constipation, diarrhées, iléus paralytique (occlusion intestinale due à une paralysie de l’intestin)

- Maladies d'origine nerveuse, musculaire et osseuse : céphalées, migraine, névralgie du trijumeau, paralysie faciale périphérique, paralysie post-traumatique, polynévrite, poliomyélite antérieure aiguë, maladie de Ménière, vessie neurologique, énurésie (urines durant la nuit), névralgie intercostale, syndrome épaule-main, périarthrite scapulo-humérale, épicondylite (tendinite au niveau du coude), sciatique, lombalgies, arthrose.

Notons que cette liste contient des maladies soit aiguës, soit chroniques.

Bien entendu, cette liste n'est pas exaustive. Le lecteur pourra se reporter à la rubrique "Documents" pour découvrir d'autres maladies soignées par la MTC (avec des statistiques et quelques cas concrets).

Ces dernières sont toujours synonymes de détérioration du terrain de l’organisme. A ce titre, et grâce à sa compréhension globale de l’être humain, la MTC apporte plus qu’un soin au niveau des symptômes, puisqu’elle vise la racine de la maladie, la cause profonde.